Restov

L’esprit Rostlandique n’est nulle part ailleurs plus vivant qu’à La Ville Libre de Restov. La ville doit ses allégeances à la couronne Brevique, et son Seigneur-Maire Ioseph Sellemius doit plier son genou devant le trône d’Écaille de dragon comme tous les autres seigneurs, mais, autrement, Restov n’appartient à aucune maison, la rendant un paradis pour l’ancienne gloire des Maitres-Lame Aldori et tous ceux qui aspirent aux vieux jours d’avant l’arrivée du Conquérant. Restov est une ville de raffinement et de manières plus rudes, comme seulement une colonie qui se rappelle affectueusement et imite sa patrie. La noblesse de Restov se considère sophistiquée, quoiqu’un visiteur Taldan penserait que leur voix sont pittoresques et avec une grande touche de barbarisme nordique. La richesse relative de Restov ne supporte pas qu’un peu de noble de titre et d’enfant de marchand inactifs. Ils fréquentent les différentes écoles de duels Aldori et Taldan, ainsi que les tavernes, se battant entre eux dans des duels de coins de rue, du lever jusqu’au coucher du soleil. Les écoles, salons et pubs de Restov sont aussi des foyers de discutions rebelles et de conspiration envers le règne du roi Noleski Surtova, avec de jeunes tisons à la recherche d’un leader pour les rallier à la cause. La population de Restov se chiffre à 18,670.

Retour à la page d’accueil

Restov

Kingmaker Calypsa